entendre Dieu (18)

Partage d’un extrait du dernier Quart d’heure pour l’essentiel: interview d’Alain Auderset à propos de son cheminement avec Dieu:

extrait d’article, Quart d’heure pour l’essentiel, avril 2021

nouvelles des un-e-s et des autres

  • cheminement depuis notre dernière rencontre
  • sujets de reconnaissance, de louange, demandes
  • « j’ai entendu Dieu… »
  • « j’ai encouragé une personne qui a entendu Dieu… »

programme de la soirée

première partie du chapitre 8 du livre, pages 219 à 239 (avant le titre « La question de l’infaillibilité »)

lectures, références dans la Bible et discussions:

  1. Une proposition pour nous encourager: dire quand Dieu parle à travers l’une ou l’un d’entre nous: « nous avons besoin tout d’abord qu’on nous dise que Dieu est en train de nous parler et peut-être même qu’on nous aide à détecter Sa voix. Ce n’est que plus tard que nous parviendrons sans assistance à distinguer et reconnaître avec assurance Sa voix comme étant réellement Sa voix. Cette aptitude ne vient qu’avec l’expérience. » (223) Une possibilité pour commencer: discuter le plan de vie que le Seigneur a pour nous selon Michée 6.8:

On t’a fait connaître, homme, ce qui est bien et ce que l’Eternel demande de toi: c’est que tu mettes en pratique le droit, que tu aimes la bonté et que tu marches humblement avec ton Dieu.

la Bible, Michée 6.8

  1. Trois passages de la Bible, un tableau et un chant pour méditer à propos de Jésus notre bon Berger: « Entends-tu la voix du bon berger », magnifique chant à disposition en ligne, avec ces paroles:

Je suis le bon berger Je connais Mes brebis Je marche devant elles alors elles Me suivent et quand Je les appelle elles entendent Ma voix mais elles ne suivront pas la voix des voleurs
entends-tu la voix du bon berger l’entends-tu car Il veut te sauver Lui seul a donné Sa vie pour toi Il s’est sacrifié pour toi
Jésus donne Sa vie pour toutes Ses brebis une vie éternelle faite d’abondance elles ne périront pas nul ne les ravira et dans Ses pâturages Il les conduira
oui Jésus est mort pour toi pour toi

Mais Celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le gardien Lui ouvre et les brebis écoutent Sa voix; Il appelle par leur nom les brebis qui Lui appartiennent et Il les conduit dehors. Lorsqu’Il les a toutes fait sortir, Il marche devant elles et les brebis Le suivent, parce qu’elles connaissent Sa voix.

la Bible, Jean 10.2-4

Moi, Je suis le bon berger. Je connais Mes brebis et elles Me connaissent, tout comme le Père Me connaît et comme Je connais le Père. Je donne Ma vie pour Mes brebis.

la Bible, Jean 10.14-15

Mes brebis écoutent Ma voix, Je les connais et elles Me suivent. Je leur donne la vie éternelle. Elles ne périront jamais et personne ne pourra les arracher à Ma main.

la Bible, Jean 10.27-28

Le Psaume 23 commence par « L’Eternel mon berger ». Un groupe le chante en hébreux (possibilité de lire la traduction anglaise par sous-titres lors du visionnement):

(Leur interprétation du Psaume 150, avec toute une équipe, à distance, est une magnifique célébration à la gloire de Dieu: visible ici.)


  1. Le thème du chapitre 8 du livre est Reconnaître la voix de Dieu: « Lorsqu’une parole ou une pensée nous parvient – par d’autres personnes, la voix intérieure, une expérience particulière, la Bible ou certaines circonstances – comment pouvons-nous savoir si c’est une Parole de Dieu pour nous? » (219). Discuter un premier élément proposé: une Parole venant de Dieu correspond à ce que la Bible affirme ou signifie clairement (enseignement biblique correctement interprété): qu’est-ce qui peut nous aider à percevoir si une pensée ou parole est conforme à la Bible? « Les dangers de la citation hors contexte – prendre des passages bibliques isolément dans un but prédéterminé – sont bien connus. » (220) « seule la Bible dans sa totalité peut être traitée comme la Parole écrite de Dieu. » (220)

His Master’s Voice
  1. En vue de « reconnaître la voix de son maître », Jean propose dans sa première lettre de prendre en compte l’expérience globale de la présence de Dieu:

Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché concernant la Parole de la vie, nous vous l’annonçons. La vie, en effet, s’est manifestée; nous l’avons vue, nous en sommes témoins et nous vous l’annonçons, cette vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous. Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons à vous aussi afin que vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or, c’est avec le Père et avec Son Fils Jésus-Christ que nous sommes en communion, et nous vous écrivons cela afin que notre joie soit complète.

la Bible, 1 Jean 1.1-4

« C’est par la présence de ce Jésus visible, palpable que Jean a appris à reconnaître quand Dieu parlait. Plus tard, ayant plus d’expérience, Jean a acquis une telle assurance que le Maître était présent en lui, qu’il pouvait dire à ses enfants dans la foi – tout en les avertissant de ne pas se laisser tromper par de faux apôtres – qu’ils n’avaient besoin de personne d’autre que le Maître intérieur, le Saint-Esprit, pour les enseigner: » (222)

Quant à vous, l’onction que vous avez reçue de Christ demeure en vous et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne. Au contraire, puisque la même onction vous enseigne sur toute chose, qu’elle est véridique et dépourvue de mensonge, vous demeurerez en Lui comme elle vous l’a appris.

la Bible, 1 Jean 2.27

Les trois lumières (223)

  1. Comment avez-vous vécu jusqu’à ce jour le triple éclairage décrit dans cette citation de Frederick B. Meyer (223)?

« Les impressions que Dieu donne au-dedans
et Sa Parole au-dehors
sont toujours corroborées par Sa providence tout autour,
et nous devrions patiemment attendre que ces trois repères convergent en un point. (…)
Si vous ne savez pas que faire, attendez calmement jusqu’à ce que vous le sachiez. »

« Il s’agit des éléments suivants:
* les circonstances,
* des impressions données par l’Esprit,
* les textes bibliques.
Lorsque ces trois éléments pointent dans la même direction, dit-on, nous pouvons être sûrs qu’ils indiquent la direction que Dieu veut que nous suivions. » (224)


  1. Pour nous préparer à mieux discerner le triple éclairage décrit, trois citations à discuter:

« La difficulté pratique que l’on rencontre quand on utilise ces trois lumières provient en grande partie du simple fait qu’elles sont interdépendantes. Il est difficile, voire impossible, de savoir ce que l’une indique sans déjà savoir ce que les autres disent. » (225)

« Sans l’illumination présente du Saint-Esprit, la Parole de Dieu ne peut que demeurer lettre morte pour tout homme, si intelligent ou éduqué soit-il. (…) Il est aussi essentiel que le Saint-Esprit révèle la vérité de l’Ecriture au lecteur aujourd’hui qu’il était nécessaire qu’Il inspire les auteurs de celle-ci à leur époque. » (Law, Power of the Spirit ) (226)

« D’après la Bible, on doit tester les impulsions spirituelles en examinant si elles incitent ou non à confesser que Jésus est Seigneur (1 Co 12.3) ou Fils de Dieu (1 Jn 4.2-3) » (226)

C’est pourquoi je vous le déclare, personne, s’il parle par l’Esprit de Dieu, ne dit: «Jésus est maudit!» Et personne ne peut dire: «Jésus est le Seigneur!» si ce n’est par le Saint-Esprit.

la Bible, 1 Corinthiens 12.3

Voici comment identifier l’Esprit de Dieu: tout Esprit qui reconnaît que Jésus est le Messie venu en homme est de Dieu.

la Bible, 1 Jean 4.2

Les conditions d’un jugement responsable (227)

  1. Citations à discuter en rapport avec notre responsabilité personnelle en matière de jugement et de prise de décision: « tous ceux qui ont beaucoup d’expérience en tant que disciples de Christ sauront qu’il est juste de prendre en considération les circonstances, la Bible et les impulsions intérieures de l’Esprit, quand ils essayent d’entendre ce que Dieu est en train de dire. Et tous sauront que ces trois éléments fonctionnent ensemble d’une manière ou d’une autre pour se corriger mutuellement. » (227) / « vivre à l’écoute de ce que Dieu est en train de dire n’exclut pas que nous fassions appel à notre propre jugement. Entendre Dieu ne rend pas notre propre processus décisionnel caduc. C’est bien nous qui recevons l’influence de la voix divine, qui devons prendre les décisions. » (227-228) / « Les trois lumières sont simplement les éléments que nous devons prendre en considération dans le processus conduisant à former un jugement et à prendre une décision responsable. » (228)

  1. Citations à discuter en rapport avec notre lecture de la Bible et notre perception de la Parole que Dieu nous adresse: « la voix ou Parole de Dieu qui parvient aux individus au fil des récits bibliques nous parvient habituellement en conjonction avec
    * l’étude sérieuse et la méditation de la Bible,
    * l’expérience de diverses actions de l’Esprit dans notre coeur,
    * une vigilance intelligente à l’égard des circonstances qui se produisent autour de nous. » (228) /
    « Lorsque nous réfléchissons à nos circonstances, aux impressions que l’Esprit nous communique et aux passages que nous lisons dans la Bible, nous prêtons aussi une oreille attentive à la voix divine. Mais quand Dieu parle, nous pourrons reconnaître la voix comme étant Sa voix pour la seule et bonne raison qu’elle nous est familière. » (228)

  1. En vue de reconnaître la voix de Dieu, discuter ce critère proposé:

« La qualité de la voix de Dieu relève plus du poids ou de l’impact qu’a une impression à notre niveau conscient. Les messages de Dieu viennent impacter notre âme avec une certaine force empreinte de fermeté et de calme; cette force nous pousse à l’assentiment, et même à l’action pour nous conformer à ce qui nous est communiqué. Au plus profond de nous-mêmes, nous disons: « Oui, c’est vrai et juste. » » (230) « Quand Jésus parlait, Ses paroles avaient un poids d’autorité qui ouvrait l’intelligence de Son auditoire et créait la foi dans les coeurs » (231)

Quand Jésus eut fini de prononcer ces Paroles, les foules restèrent frappées par Son enseignement, car Il enseignait avec autorité, et non comme leurs spécialistes de la Loi.

la Bible, Matthieu 7.28-29

L’esprit de la voix de Dieu (232)

  1. Deux citations et un passage à discuter:

« La voix de Dieu qui parle dans notre âme porte aussi en elle un esprit caractéristique. C’est un état d’esprit qui respire la paix sublime, l’assurance, la joie, le bon sens paisible et la bienveillance. Sa voix n’est pas celle d’un tyran. Elle ne passera pas outre votre personne ou votre volonté. » (232)

« L’esprit calme et paisible de la voix de Dieu imprègne la vie de ceux qui parlent avec Sa voix: » (233)

La sagesse d’en haut est tout d’abord pure, ensuite porteuse de paix, douce, conciliante, pleine de compassion et de bons fruits, elle est sans parti pris et sans hypocrisie.

la Bible, Jacques 3.17

  1. Discuter l’importance de différencier les principes essentiels révélés dans la Bible et des exhortations particulières, adaptées à telle personne en telles circonstances:

« Le contenu d’une Parole qui est vraiment de Dieu sera toujours compatible et en accord avec les vérités que la Bible énonce clairement au sujet de la nature de Dieu et de Son Royaume. » (233)

« Ce qui est important est de saisir le message de la Bible dans son ensemble et de l’utiliser comme norme pour en interpréter les passages périphériques. » (234)

« Vous devez faire la distinction entre les messages périphériques de la Bible et les messages essentiels. Tenez-vous en aux principes pour interpréter la voix de Dieu. » (235)

L’ayant regardé, Jésus l’aima, et Il lui dit: «Il te manque une chose: va vendre tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, charge-toi de la croix et suis-Moi.»

la Bible, Marc 10.21

« Jésus n’a pas demandé de faire cela à chaque personne qu’Il a rencontrée (…) Dans le cas particulier de ce jeune homme, bien sûr, l’ordre de Jésus est allé droit au coeur du problème spécifique que sa richesse lui posait. Mais ce n’est pas un principe auquel tous doivent se conformer. Pourquoi? Parce qu’il ne s’agit pas d’un enseignement qui émerge de l’ensemble des Ecritures; et il ne devrait pas être pris, sans plus de réflexion et d’instruction divine, comme la Parole de Dieu pour vous ou quelqu’un d’autre. » (235)

Considérons des principes révélés dans la Bible: « quelque chose que la Bible entière affirme et qui concorde avec toute l’expérience du peuple de Dieu dans l’histoire. » (235):

Voici le message que nous avons entendu de Lui et que nous vous annonçons: Dieu est lumière et il n’y a pas de ténèbres en Lui.

la Bible, 1 Jean 1.5

«Quel est le premier de tous les commandements?» Jésus répondit: «Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. Voici le deuxième: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.»

la Bible, Marc 12.28-31

Recherchez d’abord le Royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus.

la Bible, Matthieu 6.33

« Les principes de l’Ecriture doivent avant tout être identifiés à partir des actions, de l’état d’esprit et des déclarations de Jésus Lui-même. Lorsque nous considérons Sa personne tout entière comme un modèle à suivre (ce qui revient à Lui faire confiance), nous pouvons identifier le contenu de la voix intérieure de Dieu sans craindre de nous tromper » (236)

Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui Me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie.»

la Bible, Jean 8.12

  1. Discuter la possibilité d’être dans la volonté de Dieu et de connaître des difficultés, des souffrances:

« Toute voix qui promet une exemption totale de souffrance ou d’échec n’est assurément pas de Dieu. » (236)

« Nous connaîtrons les vicissitudes de l’existence comme tout le monde. En tant que disciples, nous sommes différents parce que nous possédons aussi une vie plus élevée ou supplémentaire – une vie d’une nature différente, une vie spirituelle, une vie éternelle – et non parce que nous sommes épargnés par les épreuves ordinaires qui touchent les êtres humains ordinaires. » (237)

Beaucoup de malheurs atteignent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours

la Bible, Psaume 34.20

  1. Discuter ces éléments complémentaires, en vue de différencier la voix de Dieu de celle de l’adversaire, et en vue de discerner une Parole de Dieu à travers nos pensées et perceptions:

« Nous devons être vigilants à l’égard de toute voix qui différera en poids, en esprit et en contenu de la voix de Dieu » (238)

l’homme ne vit pas de pain seulement, mais de tout ce qui sort de la bouche de l’Eternel.

la Bible, Deutéronome 8.3

« Toutes les Paroles que nous allons recevoir de Dieu passeront ultimément, peu importe ce qui les accompagne extérieurement ou intérieurement, par la forme de nos propres pensées et perceptions. Nous devons apprendre à y trouver la voix du Dieu en qui nous avons la vie, le mouvement et l’être. » (239)

Il a voulu qu’ils cherchent le Seigneur et qu’ils s’efforcent de Le trouver en tâtonnant, bien qu’Il ne soit pas loin de chacun de nous. En effet, c’est en Lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être

la Bible, Actes 17.27
%d blogueurs aiment cette page :