entendre Dieu (07)

  • 24 septembre: rencontre à Longe-Coca 17, avec respect des consignes
  • si quelqu’un-e le souhaitait, possibilité de suivre cette rencontre en parallèle en ligne sur https://meet.jit.si/encouragernotrefoi (mis en place s’il y a un besoin)
  • suite des rencontres: 22 octobre / 5 et 19 novembre / 3 et 17 décembre

nouvelles des un-e-s et des autres

  • cheminement depuis notre dernière rencontre
  • sujets de reconnaissance, de louange, demandes
  • « j’ai entendu Dieu… »
  • « j’ai encouragé une personne qui a entendu Dieu… »

programme de la soirée

chapitre 2 du livre, pages 42 à 55, depuis « Principe nº 2 »

  • principe nº 1: aimer Dieu de tout notre être
  • principe nº 2: de simples humains peuvent parler avec Dieu
  • principe nº 3: entendre Dieu ne fait pas de nous des personnes justes

lectures, références dans la Bible et discussions:

Principe nº 2: de simples humains peuvent parler avec Dieu

Nous aussi, nous sommes des êtres humains de la même nature que vous, et nous vous apportons une Bonne Nouvelle en vous appelant à renoncer à ces idoles sans consistance pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve. Dans les générations passées, Il a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies. Pourtant, Il n’a pas cessé de rendre témoignage à ce qu’Il est par le bien qu’Il fait: Il vous envoie du ciel les pluies et les saisons fertiles, Il vous comble de nourriture et remplit votre coeur de joie.

la Bible, Actes 14.15-17

« Cette scène du livre des Actes décrit la réponse humaine que reçoivent ordinairement les personnes vivant dans une telle relation d’intimité avec Dieu que Sa présence est visible dans leur vie par des manifestations particulières. » (p 43)

  1. décrire la difficulté qu’ont eu les disciples à reconnaître en Jésus-Christ à la fois Dieu et homme… et la difficulté que nous pouvons vivre personnellement sur ce plan, alors que l’Esprit de Dieu est en nous selon Sa promesse

Philippe Lui dit: «Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.» Jésus lui dit: «Il y a si longtemps que Je suis avec vous et tu ne Me connais pas, Philippe! Celui qui M’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire: ‘Montre-nous le Père’? Ne crois-tu pas que Je suis dans le Père et que le Père est en Moi? Les paroles que Je vous dis, Je ne les dis pas de Moi-même; c’est le Père qui vit en Moi qui fait Lui-même ces oeuvres.

Croyez-moi: Je suis dans le Père et le Père est en Moi. Sinon, croyez-Moi au moins à cause de ces oeuvres! En vérité, en vérité, Je vous le dis, celui qui croit en Moi fera aussi les oeuvres que Je fais, et il en fera même de plus grandes, parce que Je vais vers mon Père.

Tout ce que vous demanderez en Mon nom, Je le ferai afin que la gloire du Père soit révélée dans le Fils. Si vous Me demandez quelque chose en Mon nom, Je le ferai.

Si vous M’aimez, respectez Mes commandements. Quant à Moi, Je prierai le Père et Il vous donnera un autre Défenseur afin qu’Il reste éternellement avec vous: l’Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas accepter parce qu’il ne Le voit pas et ne Le connaît pas. Mais vous, vous Le connaissez, car Il reste avec vous et Il sera en vous.

la Bible, Jean 14.8-17

« Jésus était humain et pourtant divin, divin et pourtant humain. Nous devons comprendre cet équilibre fragile si nous voulons nous faire une idée juste de la présence rédemptrice de Jésus dans l’histoire. (…) La question problématique de la coexistence de la vie divine et de la vie humaine a continué à tracasser les premiers chrétiens. » (p. 44)

Elie était un homme de la même nature que nous. Il a prié avec insistance pour qu’il ne pleuve pas et il n’est pas tombé de pluie sur la terre pendant 3 ans et 6 mois.

la Bible, Jacques 5.17

« L’humanité de Moïse, David et Elie, de Paul, Pierre et Jésus Lui-même – de cette merveilleuse foule d’hommes et de femmes, au caractère humain bien trempé, dont l’expérience est inscrite dans la Bible et l’histoire de l’Eglise – nous enseigne une leçon vitale: notre humanité ne représente pas en elle-même un obstacle à ce que nous connaissions Dieu et interagissions avec Lui comme ces personnes l’ont fait avant nous. » (p 44)

  1. discuter les deux dangers présentés par l’auteur en ce qui concerne la lecture de la Bible:
    – prendre la Bible comme livre de doctrine et de vérités abstraites au sujet de Dieu, une Parole qu’il serait possible d’étudier sans rencontrer son Auteur, sans laisser Sa Parole pénétrer en nous, et
    – cesser de lire la Bible en la considérant comme trop déconnectée de notre propre vécu
    …et le « remède » proposé par l’auteur: apprendre à comprendre l’expérience des personnages bibliques en rapport avec nos propres expériences de la vie
  1. lire les passages ci-dessous, proposés par l’auteur, et les commenter à la lumière de son propos: « Si nous voulons entendre la voix de Dieu qui s’adresse à nous personnellement, nous devons par-dessus tout observer comment Il s’est adressé aux personnes décrites dans l’Ecriture » (p 46)… qu’aurions-nous ressenti à leur place?

L’ange de l’Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d’un buisson. Moïse regarda et vit que le buisson était tout en feu sans être consumé. Moïse dit: «Je veux faire un détour pour voir quelle est cette grande vision et pourquoi le buisson ne brûle pas.» L’Eternel vit qu’il faisait un détour pour regarder. Dieu l’appela du milieu du buisson en disant: «Moïse! Moïse!» Il répondit: «Me voici!» Dieu dit: «Ne t’approche pas d’ici, retire tes sandales, car l’endroit où tu te tiens est une terre sainte.»

la Bible, Exode 3.2-5

L’Eternel vint se tenir près de lui et appela comme les autres fois: «Samuel, Samuel!» Samuel répondit: «Parle, car Ton serviteur écoute.»

la Bible, 1 Samuel 3.10

Le Seigneur lui dit alors: «Lève-toi, va dans la rue qu’on appelle la droite et, dans la maison de Judas, demande un dénommé Saul de Tarse. En effet, il prie et il a vu en vision un homme appelé Ananias entrer et poser les mains sur lui afin qu’il retrouve la vue.»

la Bible, Actes 9.11-12

Le lendemain, alors que ces hommes étaient en route et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit vers midi pour prier. Il eut faim et voulut manger. Pendant qu’on préparait le repas, il tomba en extase. Il vit le ciel ouvert et un objet ressemblant à une grande nappe attachée aux quatre coins qui descendait et s’abaissait vers la terre.

la Bible, Actes 10.9-11

« Il nous faut prier et demander la foi et les expériences qui nous permettront de croire que de telles choses peuvent nous arriver. » (p 46)

  1. citation à discuter (p 48): « En premier lieu, oui, nous sommes importants. Nous sommes suffisamment importants pour que Dieu donne la vie de Son Fils pour nous et choisisse de demeurer en nous comme dans un temple vivant. A plus forte raison, nous sommes suffisamment importants pour qu’Il nous dirige et nous parle si nécessaire. / En second lieu, le fait même qu’Il nous parle ne fait pas de nous des gens importants, mais nous donne seulement l’occasion d’être pleins de bonté, de pratiquer le bien et d’assumer une responsabilité plus grande pour guider d’autres et prendre soin d’eux. »

Entendre Dieu dans l’Ecriture: exercice de lectio divina en lisant 1 Rois 19.2-18 (proposition de nous concentrer sur les versets 11 à 15 (+ v. 18):

L’Eternel dit: « Sors et tiens-toi sur la montagne devant l’Eternel, et l’Eternel va passer! »
Devant l’Eternel, il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers; l’Eternel n’était pas dans le vent. Après le vent, il y eut un tremblement de terre; l’Eternel n’était pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, il y eut un feu; l’Eternel n’était pas dans le feu. Après le feu, il y eut un murmure doux et léger.
Quand il l’entendit, Elie s’enveloppa le visage de son manteau, sortit et se tint à l’entrée de la grotte. Et voici qu’une voix lui fit entendre ces paroles: « Que fais-tu ici, Elie? »
Il répondit: « J’ai déployé tout mon zèle pour l’Eternel, le Dieu de l’univers. En effet, les Israélites ont abandonné Ton alliance, ils ont démoli Tes autels et ont tué Tes prophètes par l’épée. Je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’enlever la vie. »
L’Eternel lui dit: « Vas-y, poursuis ton chemin dans le désert jusqu’à Damas. (…) Mais Je vais laisser en Israël 7000 hommes. Ce sont tous ceux qui n’ont pas plié les genoux devant Baal et dont la bouche ne l’a pas embrassé. »

la Bible, 1 Rois 19.11-15,18
  • lectio (lecture): lire lentement le passage en gardant à l’esprit qu’à travers la lecture de l’Ecriture nous sommes invité-e-s à rencontre Dieu et à entendre Sa voix / lire une 2ème fois le texte en se demandant ce qui nous touche (un mot, une phrase, un détail, un moment, un élément dans lequel on se reconnaît): accueillir avec humilité une impression, une pensée

accueillez avec douceur la Parole qui a été plantée en vous

la Bible, Jacques 1.21
  • meditatio (méditation): relire le passage et se demander pourquoi tel mot, telle phrase nous a touché-e, a résonné dans notre coeur; demander à Dieu: « quel lien y a-t-il avec ma vie aujourd’hui? Y a-t-il quelque chose que j’ai besoin de savoir, de faire ou de changer en moi? »
  • oratio (prière): « Après avoir relu le passage une dernière fois, dites à Dieu ce que vous pensez avoir entendu de la part de l’Esprit ou parlez des impressions que vous avez reçues. Priez comme vous vous y sentez guidé-e. Vous voudrez peut-être remercier Dieu ou Lui demander quelque chose. » (p. 51)
  • contemplatio (contemplation): « Agissez selon ce que vous avez reçu. Il se peut que vous souhaitiez rester dans le silence, attentive/tif à la présence de Dieu – pour être avec Lui tout simplement. Vous voudrez peut-être concentrer votre attention sur Dieu, en vous demandant en particulier comment Dieu vous a paru dans le passage et ce qui vous incite à L’adorer ou à rechercher Sa présence. Tenez-vous dans la présence de Dieu, Lui qui vous invite à venir à l’écart pour être en Sa compagnie. » (p. 51)

Possibilité de vivre une lectio divina:

  1. comment définir l’humilité? et que penser de cette citation: « Dieu montre clairement qu’à Ses yeux l’humilité est une qualité nécessaire pour recevoir Sa Parole » (p. 52)

Et vous soumettant tous les uns aux autres, revêtez-vous d’humilité, car Dieu s’oppose aux orgueilleux, mais Il fait grâce aux humbles.

la Bible, 1 Pierre 5.5
  1. Discuter cette citation: « L’humilité exprime une préférence réelle pour la volonté de Dieu. Quand notre esprit a développé cette sainte habitude, l’être tout entier devient tellement ouvert que, sans signe ni élément extérieur, on reconnaît intérieurement la volonté de Dieu et on la choisit. Dieu dirige, non par des signes visibles, mais en influençant le jugement. » (p. 52)

Principe nº 3: Entendre Dieu ne fait pas de nous des personnes justes

  1. Il a pu nous arriver d’entendre quelqu’un-e affirmer « Dieu m’a dit » ce qui pouvait peut-être signifier (pour cette personne ou pour vous): « j’ai raison » ou « il faut faire comme je pense »… à discuter avec cette citation: « le fait que Dieu nous parle ne prouve pas que nous soyons justes ou même que nous ayons raison. Ca ne prouve même pas que nous ayons compris correctement ce qu’Il a dit. » (p. 53)

La connaissance rend orgueilleux, mais l’amour édifie.
Si quelqu’un croit savoir quelque chose, il ne connaît encore rien comme il faudrait connaître.
Mais si quelqu’un aime Dieu, il est connu de Lui.

la Bible, 1 Corinthiens 8.2-3
%d blogueurs aiment cette page :