entendre Dieu (03)

nouvelles des un-e-s et des autres

  • cheminement depuis notre dernière rencontre
  • sujets de reconnaissance, de louange, demandes

citation en tête du chapitre 1 du livre

de Frère Laurent de la Résurrection (son livre « Vivre la présence de Dieu » avec ce passage est à disposition en ligne):

Il n’y a pas au monde de manière de vie plus douce ni plus délicieuse que la conversation continuelle avec Dieu; ceux-la seuls la peuvent comprendre qui la pratiquent et qui la goûtent. Je ne vous conseille pourtant de le faire par ce motif; ce ne sont pas les consolations que nous devons chercher en cette pratique, mais faisons-le par un principe d’amour et parce que Dieu le veut. »

Autres textes de Frère Laurent de la Résurrection cités dans un article à propos de la spiritualité de la vie quotidienne par Louis Schweitzer, qui estime que ce frère carme parisien du dix-septième siècle a beaucoup apporté à la tradition protestante:

  • « Il faut s’appliquer continuellement à ce que nos actions soient une manière de petits entretiens avec Dieu, pourtant sans étude, mais comme ils viennent de la pureté et simplicité du coeur. »
  • « Nous devons, pendant notre travail et autres actions, même pendant nos lectures quoique spirituelles, je dis plus: pendant nos dévotions extérieures et prières vocales, cesser quelque petit moment, le plus souvent que nous pourrons, pour adorer Dieu du fond de notre coeur, Le goûter en passant et comme à la dérobée. Puisque vous n’ignorez pas que Dieu est présent devant vous pendant vos actions, qu’Il est au fond et au centre de votre âme, pourquoi donc ne pas cesser de temps en temps vos occupations extérieures, et même vos prières vocales, pour L’adorer intérieurement, Le louer, Lui demander Son secours, Lui offrir votre coeur et Le remercier. »

JEM 811 Père être près de Ton coeur

Père être près de Ton coeur c’est ce que je désire voir Ta gloire et Ta splendeur c’est ma raison de vivre / où aller Seigneur où fuirai-je loin de Toi Père montre-moi Ta demeure je ne veux pas être ailleurs / Père Père Père mon refuge mon rocher je crie vers Toi viens guéris-moi inonde-moi de Ta paix de Ta joie

lectures, références dans la Bible et discussions:

  • lecture des pages 17-29 (fin: bas de page, avant la prochaine partie « Le paradoxe »)
  1. le chapitre s’ouvre sur une question de bâtiment d’Eglise et de vie d’Eglise; dans les circonstances actuelles (Covid-19 et ses conséquences) comment situez-vous l’importance de bâtiments d’Eglise et de vie d’Eglise?
  2. commenter cette citation de l’auteur: « je compris combien affirmer à la légère que Dieu nous a parlé ou nous dirige était problématique »
  3. l’auteur estime que de nombreux chrétiens sincères peuvent finir par « penser qu’ils ne sont pas pleinement acceptables aux yeux de Dieu »: comment pourrait-on rassurer une personne qui se considère ainsi?
  4. que pensez-vous de l’expression chère à l’auteur: « conversation dans une relation d’amitié avec Dieu »?

page 19: Dieu parle dans les coeurs

L’Eternel appela de nouveau Samuel, pour la troisième fois. Samuel se leva, alla vers Eli et dit: «Me voici, car tu m’as appelé.» Eli comprit alors que c’était l’Eternel qui appelait l’enfant, et il dit à Samuel: «Va te coucher et, si l’on t’appelle, dis: ‘Parle, Eternel, car Ton serviteur écoute.’» Et Samuel alla se coucher à sa place. L’Eternel vint se tenir près de lui et appela comme les autres fois: «Samuel, Samuel!» Samuel répondit: «Parle, car Ton serviteur écoute.»

la Bible, 1 Samuel 3.8-10
  1. avez-vous été « Eli » pour une personne qui cherchait à entendre Dieu lui parler? avez-vous bénéficié de l’accompagnement d’une personne pour cheminer dans votre écoute de Dieu, pour être aidé-e en vue d’identifier les moments où Dieu parle et comment répondre?
  2. à discuter: « Ils m’ont pourtant assuré que le même Esprit qui avait donné les Ecritures aux auteurs bibliques parlait à présent dans les coeurs de ceux qui se rassemblaient autour de la Parole écrite pour la proclamer et pour la recevoir. »
  3. l’auteur met en garde contre toute quête de « conduite automatique », comme si Dieu souhaitait diriger à travers une force impersonnelle, inexorable, comme si Sa volonté était fatalité; qu’en pensez-vous?
  4. l’auteur estime qu’il est blasphématoire de penser que tout ce qui arrive dans le monde est l’action de Dieu; votre avis?

page 20: une conversation ininterrompue

  1. « Aujourd’hui encore, je suis convaincu que nous sommes appelés à vivre en continuelle conversation avec Dieu, Lui parlant et recevant Ses Paroles. » Comment intégrer cela dans nos vies aujourd’hui?

Hénoc marcha avec Dieu, puis il ne fut plus là, parce que Dieu l’avait pris.

la Bible, Genèse 5.24

Cependant, Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel. Voici l’histoire de Noé. C’était un homme juste et intègre dans sa génération, un homme qui marchait avec Dieu.

la Bible, Genèse 6.8-9
  1. « Par nature, notre esprit a besoin que Dieu lui parle régulièrement pour vivre; nous ne vivons réellement que de « toute Parole qui sort de la bouche de Dieu. » »

Jésus répondit: «Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu.»

la Bible, Matthieu 4.4
  1. « ceux qui reçoivent un message de Dieu le partagent rarement. Bien souvent, ils n’en ont jamais parlé du tout, même à leurs amis les plus proches. » Serait-ce le moment d’en parler, entre nous?
  2. « nombre de responsables d’Eglise dissuadent leurs paroissiens de penser que Dieu veuille leur parler de manière personnelle et individuelle. » Qu’est-ce qui humainement pourrait permettre d’expliquer cela?
  3. « Nous, chrétiens, sommes héritiers d’une tradition millénaire d’êtres humains qui ont entendu Dieu leur parler. » A quels exemples dans la Bible pensez-vous?

Y a-t-il déjà eu un peuple qui entende Dieu parler du milieu du feu, comme tu L’as entendu, et qui soit resté en vie?

la Bible, Deutéronome 4.33

C’est là que Je te rencontrerai; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du témoignage, Je te donnerai tous Mes ordres pour les Israélites.

la Bible, Exode 25.22

JEM 423 j’ai soif de Ta présence

j’ai soif de Ta présence divin chef de ma foi dans ma faiblesse immense que ferais-je sans Toi / chaque jour à chaque heure oh j’ai besoin de Toi viens Jésus et demeure auprès de moi / des ennemis dans l’ombre rôdent autour de moi accablé-e par le nombre que ferais-je sans Toi / ô Jésus Ta présence c’est la vie et la paix la paix dans la souffrance et la vie à jamais / pendant les jours d’orage d’obscurité d’effroi quand faiblit mon courage que ferais-je sans Toi

Enseigne-moi à faire Ta volonté, car c’est Toi qui es mon Dieu. Que Ton bon Esprit me conduise sur le terrain de la droiture!

la Bible, Psaume 143.10

Alors tu appelleras et l’Eternel répondra, tu crieras et Il dira: «Me voici!» Oui, si tu éloignes du milieu de toi la contrainte, les gestes menaçants et les paroles mauvaises, si tu partages tes propres ressources avec celui qui a faim, si tu réponds aux besoins de l’opprimé, ta lumière surgira au milieu des ténèbres et ton obscurité sera pareille à la clarté de midi. L’Eternel sera constamment ton guide, Il répondra à tes besoins dans les endroits arides et Il redonnera des forces à tes membres. Tu seras pareil à un jardin bien arrosé, à une source dont l’eau n’arrête jamais de couler.

la Bible, Esaïe 58.9-11

page 25: s’Il demeure en nous, Il nous parle

Jésus lui répondit: « Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma Parole et mon Père l’aimera; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui. »

la Bible, Jean 14.23
  1. « Si le Fils et le Père demeurent ainsi dans le coeur du croyant, cela implique certainement une communication »: qu’en pensez-vous?
  2. « L’Esprit qui demeure en nous n’est pas muet, Il ne se borne pas à donner occasionnellement une impulsion, une sensation de chaleur, une image lumineuse ou encore une sorte de chair de poule. » Quelles expériences vécues en la matière?
  3. à discuter: « il est difficile de croire que l’on puisse avoir une relation personnelle avec Dieu – ou avec qui que ce soit d’autre – sans communication au niveau individuel. »

Je ne vous appelle plus serviteurs parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son Seigneur, mais Je vous ai appelés amis parce que Je vous ai fait connaître tout ce que J’ai appris de Mon Père.

la Bible, Jean 15.15

Et Moi, Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

la Bible, Matthieu 28.20

page 26: face à face avec Dieu

  1. à discuter: « Nous sommes participants, pas spectateurs. En conséquence, nous recherchons l’interaction avec Dieu dans une relation d’écoute et de partage. »

si Mon peuple, celui qui porte Mon nom, s’humilie, prie et Me cherche et s’il renonce à ses mauvaises voies, Je l’écouterai du haut du ciel, Je lui pardonnerai son péché et Je guérirai son pays.

la Bible, 2 Chroniques 7.14

L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait prendre du repos dans des pâturages bien verts, Il me dirige près d’une eau paisible.

la Bible, Psaume 23.1-2
  1. à discuter: « Le récit biblique présente toujours la relation entre Dieu et le croyant davantage comme une relation d’amitié ou un lien familial que seulement comme des dispositions prises par l’une des parties pour pourvoir aux besoins de l’autre. »
  2. en quoi la citation suivante peut-elle encourager toute personne? « (…) Dieu qui a fait irruption dans l’histoire de l’humanité à un niveau personnel et individuel. C’est à ce niveau que Dieu a rencontré Abraham, Moïse, Esaïe, Néhémie, Marie et Pierre, et ce sont à chaque fois des rencontres uniques et spécifiques à chaque individu. »
  3. jusqu’à nos jours l’auteur perçoit des personnes qui « s’appliquent à concentrer leur esprit sur Dieu et à prier à chaque instant. » Qu’est-ce qui peut rendre cela compliqué? Et qu’est-ce qui peut favoriser cela?
  4. à discuter: « La transformation spirituelle par laquelle nous ressemblons de plus en plus au Christ – et qui correspond à un changement réel de caractère – est la conséquence d’une vie vécue en relation avec Dieu. »

ADF 468 bon Sauveur berger fidèle

bon Sauveur Berger fidèle conduis-nous par Ton amour et de Ta main paternelle nourris-nous au jour le jour / béni sois-Tu tendre Maître Jésus nous sommes à Toi à Toi seul nous voulons être béni sois-Tu notre Roi / dans Tes riches pâturages apprends-nous à Te chercher que sous Tes divins ombrages nous sachions toujours marcher / Toi qui nous reçus par grâce bien que faibles et pécheurs par Ta puissance efficace purifie encore nos coeurs / enfants nous voulons Te plaire T’obéir garder Ta Loi oh pour cela daigne faire que nous vivions par la foi / bon Sauveur Berger fidèle pour que nous suivions Tes pas remplis-nous d’un nouveau zèle et porte-nous dans Tes bras


possibilités pour poursuivre la réflexion

Extraits de l’article à propos de la spiritualité de la vie quotidienne par Louis Schweitzer

« Luther a beaucoup insisté sur la dimension du «coram Deo» que l’on traduit
couramment «devant Dieu». Comme le fait remarquer Gerhard Ebeling, la signification précise du mot coram, «donnée par l’étymologie est « face à », « vis-àvis de ». Ce qui est ici concerné, c’est la vie en face de Dieu, en présence de Dieu. «Car Dieu seul est une présence qui rend présent. C’est pourquoi l’être « coram Deo », l’être en face de Dieu, en présence de Dieu, sous Son regard, sous Son jugement, l’être face à Sa Parole, est la dimension fondamentale de la relation « coram »». Comment vivre tous les instants de tous les jours en présence de Dieu? Nous sommes si oublieux. Nous savons que Dieu est présent toujours et partout:

Où pourrais-je aller loin de Ton Esprit, où pourrais-je fuir loin de Ta présence? Si je monte au ciel, Tu es là; si je me couche au séjour des morts, Te voilà. Si je prends les ailes de l’aurore pour habiter à l’extrémité de la mer, là aussi Ta main me conduira, Ta main droite m’empoignera.

Si je me dis: «Au moins les ténèbres me couvriront», la nuit devient lumière autour de moi! Même les ténèbres ne sont pas obscures pour Toi: la nuit brille comme le jour, et les ténèbres comme la lumière.

la Bible, Psaume 139.7-12

Et le Christ nous a promis d’être avec nous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. (Mt 28.20). Mais cette présence est également en nous, au plus profond de notre coeur. Par l’Esprit, c’est le Père et le Fils qui sont venus habiter en nous (Jn 4.23);

Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. En effet, ce sont là les adorateurs que recherche le Père.

la Bible, Jean 4.23

nous sommes, comme nous le rappelle Paul, le sanctuaire de Dieu, et l’Esprit de Dieu habite en nous (1 Co 3.16). »

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous?

la Bible, 1 Corinthiens 3.16

« «Déchargez-vous sur lui (Dieu) de tous vos soucis, car Il prend soin de vous» (1 P 5.7). Comment vivre dans cette heureuse certitude, confiants que Dieu prend soin de nous? »

« Il faut noter que la plupart des réveils ont eu d’importantes conséquences sociales et ont débouché sur la création de très nombreuses oeuvres de secours, d’éducation, etc. C’est vrai du piétisme allemand, comme du méthodisme – dont sortira l’Armée du salut – et des grands réveils américains ou européens continentaux comme cela a été vrai du réveil français. Ce n’est que plus tard, lorsque la flamme du réveil commence à baisser, que toute l’attention se concentre sur certains aspects limités de la piété et que l’on peut alors parler d’attitude «piétiste» au sens assez péjoratif du terme. Mais justement, il n’en était pas de même au début, lorsque le mouvement spirituel avait toute sa force. La spiritualité risque toujours, surtout à notre époque, de devenir une manifestation religieuse du «souci de soi». Elle doit, tout au contraire, pour rester fidèle à l’Évangile, être essentiellement souci de l’Autre, souci de Dieu, et souci des autres que Dieu aime. Bien des institutions qui nous semblent naturelles aujourd’hui – comme les hôpitaux – sont le fruit de la conscience qu’avait l’Eglise de sa responsabilité envers les plus petits et les plus souffrants. »

%d blogueurs aiment cette page :