en temps de crise

ressources pour prier, lire, réfléchir, agir


Textes proposés pour découvrir comment la Bible parle de temps de crise: https://www.contactgps.ch/biblus/la-bible-en-temps-de-crise

ressources pour prier, lire, réfléchir, agir


Contenu présenté dans le cadre de « Neuchâtel prière« :

Dans leur détresse, ils ont crié à l’Eternel, et Il les a délivrés de leurs angoisses: Il les a fait sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort,
Il a arraché leurs liens. Qu’ils louent l’Eternel pour Sa bonté
et pour Ses merveilles en faveur des hommes

la Bible, Psaume 107.13-15

livre de John Piper, en accès gratuit sur le web: «Le Coronavirus et Christ» (2020 Publications Chrétiennes Inc.).

(source)

Trois extraits de ce livre encourageant qui parcourt les textes de la Bible en écoutant ce que Dieu révèle de Sa grandeur et de Son amour:

Bien plus, nous sommes fiers même de nos détresses, sachant que la détresse produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et la victoire dans l’épreuve l’espérance.

Or cette espérance ne trompe pas, parce que l’amour de Dieu est déversé dans notre coeur par le Saint-Esprit qui nous a été donné.

la Bible, Romains 5.3-5

« «Sachant»! La Bible a été écrite pour que nous puissions connaître les choses que Dieu a révélées. En particulier sur la souffrance – y compris la présente pandémie.” (page 58)

Or nous savons que, jusqu’à maintenant, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’accouchement. Et ce n’est pas elle seule qui soupire, mais nous aussi, qui avons pourtant dans l’Esprit un avant-goût de cet avenir, nous soupirons en nous-mêmes en attendant l’adoption, la libération de notre corps.

la Bible, Romains 8.22-23

“Oui, même ses propres enfants – ceux qu’il a «prédestinés à être ses enfants adoptifs» (Ép 1.5 ; SG21), rachetés par le sang de son Fils (Ép 1.7) et destinés à la vie éternelle (Ép 1.18) – souffrent et meurent à cause du jugement de Dieu à la chute. «Mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps» (Ro 8.23). Des chrétiens sont emportés par des tsunamis. Des chrétiens sont tués dans des attaques terroristes. Des chrétiens contractent le coronavirus.” (page 63)

“Dieu transmet un message de miséricorde dans toutes les catastrophes: nous sommes tous des pécheurs voués à la destruction, et les catastrophes sont un appel gracieux à se repentir et à être sauvés alors qu’il est encore temps. (…) Je pense que c’est le message que Dieu adresse au monde durant cette pandémie. Il appelle le monde à la repentance pendant qu’il est encore temps.” (pages 79-80)

proposition d’un temps de silence et de prière intérieure:

  • merci Seigneur de m’avoir créé-e
  • pardon Seigneur pour mes péchés
  • merci Seigneur de m’avoir sauvé-e
  • me voici Seigneur pour Te suivre, Te servir, Te glorifier

Quand je dis: «Mon pied est en train de glisser»,
Ta bonté, Eternel, me sert d’appui.
Quand mon coeur est agité par une foule de pensées,
Tes consolations me rendent la joie.

la Bible, Psaume 94.18-19

Réjouissez-vous dans l’espérance et soyez patients dans la détresse. Persévérez dans la prière.

la Bible, Romains 12.12

Prière chantée dans le cadre d’un grand concert de solidarité diffusé largement: « Celine Dion, Andrea Bocelli, Lady Gaga, Lang Lang, John Legend perform during One World: Together At Home on April 18″The Prayer »: « https://www.youtube.com/watch?v=SYJCYr1I-Sk

Proposition de temps de prière jeudi 9 avril:

Informations: site prier ensemble. Document pdf à disposition pour cette action de prière.

Proposition de l’Alliance évangélique mondiale: dimanche 29 mars jour de prière et de jeûne:
jour mis à part pour prier et jeûner dans la foi et l’espérance afin d’invoquer la miséricorde et la grâce de Dieu dans les circonstances présentes perturbées par le virus Covid-19

Dans leur détresse, ils ont crié à l’Eternel,
et Il les a délivrés de leurs angoisses:
Il les a conduits par un chemin bien droit,
pour qu’ils arrivent dans une ville où ils puissent habiter.
Qu’ils louent l’Eternel pour Sa bonté
et pour Ses merveilles en faveur des hommes,
car Il a désaltéré les assoiffés,
Il a comblé de biens les affamés.

la Bible, Psaume 107.6-9

Dieu est pour nous un refuge et un appui,
un secours toujours présent dans la détresse.
C’est pourquoi nous sommes sans crainte
quand la terre est bouleversée,
quand les montagnes sont ébranlées au coeur des mers
et que les flots de la mer mugissent, écument,
se soulèvent jusqu’à faire trembler les montagnes.

la Bible, Psaume 46.2-4

les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées,
Ses compassions ne prennent pas fin;
elles se renouvellent chaque matin.
Que Ta fidélité est grande!
Je le déclare, l’Eternel est mon bien,
c’est pourquoi je veux m’attendre à Lui.
L’Eternel a de la bonté pour celui qui compte sur Lui,
pour celui qui Le recherche.
Il est bon d’attendre en silence
le secours de l’Eternel.

la Bible, Lamentations de Jérémie 3.22-26

J’encourage donc avant tout à faire des demandes,
des prières, des supplications,
des prières de reconnaissance pour tous les hommes,
pour les rois et pour tous ceux qui exercent l’autorité,
afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille,
en toute piété et en tout respect.
Voilà ce qui est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur,
Lui qui désire que tous les hommes soient sauvés
et parviennent à la connaissance de la vérité.

la Bible, 1 Timothée 2.1-4

En rapport avec le « virus à couronne », prier le début du Psaume 103:

Bénis l’Eternel, mon âme!
Que tout ce qui est en moi bénisse Son saint nom!
Bénis l’Eternel, mon âme, et n’oublie aucun de Ses bienfaits!
C’est Lui qui pardonne toutes tes fautes, qui guérit toutes tes maladies.
C’est Lui qui délivre ta vie de la tombe,
qui te couronne de bonté et de compassion.
C’est Lui qui rassasie de biens ta vieillesse,
qui te fait rajeunir comme l’aigle.

la Bible, Psaume 103.1-5

Le Pape a appelé à une prière commune de tous les chrétiens le 25 mars à midi:

« En ces jours d’épreuve, alors que l’humanité tremble devant la menace de la pandémie, je voudrais proposer à tous les chrétiens d’unir leurs voix au Ciel, a expliqué le Pape. J’invite tous les chefs des Églises et les dirigeants de toutes les communautés chrétiennes, ainsi que tous les chrétiens des différentes confessions, à invoquer le Dieu Très Haut et Tout-Puissant, en récitant en même temps la prière que Jésus Notre Seigneur nous a apprise. J’invite donc tout le monde à réciter le Notre Père mercredi prochain, le 25 mars, à midi. Le jour où de nombreux chrétiens se souviennent de l’annonce à la Vierge Marie de l’incarnation du Verbe, que le Seigneur entende la prière unanime de tous ses disciples qui se préparent à célébrer la victoire du Christ ressuscité. »

Notre Père qui es aux cieux,
que Ton Nom soit sanctifié, que Ton règne vienne,
que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal,
car c’est à Toi qu’appartiennent, le règne,
la puissance et la gloire, aux siècles des siècles, amen.

la Bible, Matthieu 6.9-13

Le Pape François a déclaré:

J’ai demandé au Seigneur de stopper l’épidémie avec Sa main. »

source

Il suggère comment vivre ces jours difficiles:

“Nous devons redécouvrir le caractère concret des petites choses, des petites attentions à avoir envers nos proches, nos parents, nos amis. Et comprendre que dans ces petites choses, il y a notre trésor. Il y a des gestes minimes, qui se perdent parfois dans l’anonymat du quotidien, des gestes de tendresse, d’affection, de compassion, qui sont pourtant décisifs, importants. Par exemple, un plat chaud, une caresse, un câlin, un appel téléphonique… Ce sont des gestes familiers d’attention aux petits détails de chaque jour qui donnent un sens à la vie et qui font qu’il y a communion et communication entre nous.”

Martin Luther a écrit, alors que la peste noire sévissait en Europe:

(source)

« Je demanderai à Dieu par miséricorde de nous protéger. Ensuite, je vais enfumer, pour aider à purifier l’air, donner des médicaments et les prendre. J’éviterai les lieux, et les personnes, où ma présence n’est pas nécessaire pour ne pas être contaminé et aussi infliger et affecter les autres, pour ne pas causer leur mort par suite de ma négligence. Si Dieu veut me prendre, il me trouvera sûrement et j’aurai fait ce qu’il attendait de moi, sans être responsable ni de ma propre mort ni de la mort des autres. Si mon voisin a besoin de moi, je n’éviterai ni lieu ni personne, mais j’irai librement comme indiqué ci-dessus. Voyez, c’est une telle foi qui craint Dieu parce qu’elle n’est ni impétueuse ni téméraire et ne tente pas Dieu. »

%d blogueurs aiment cette page :