Bible foi et soutien: Rm 2

Rencontre pour étudier la lettre de Paul aux Romains, chapitre 2.

Jeudi 25 juin 2020, à Longe-Coca 17 à 20h00, à 2 mètres de distance, avec désinfectant à disposition à l’entrée; et en parallèle en visioconférence sur https://meet.jit.si/Biblefoietsoutien

ligne directrice pour notre étude suivie de la lettre aux Romains:

Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à entretenir la paix et à nous faire grandir mutuellement dans la foi.

la Bible, Romains 14.19

Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-Esprit!

la Bible, Romains 15.13

références: « Soyez justes » de Warren W. Wiersbe / Bible annotée en ligne


accueil

  • bénédiction
  • nouvelles des un-e-s et des autres
  • prière

étude du chapitre 2 de Romains, proposition de questions et textes

  • versets 18-32 du chapitre 1 jusqu’au verset 20 du chapitre 3: l’homme livré à lui-même
    • versets 1 à 29 (et jusqu’au verset 8 du chapitre 3): les Juifs sont coupables
      • la culpabilité des non-Juifs (1-3)
      • les bénédictions de Dieu (4-11)
      • la Loi de Dieu (12-24)
      • la circoncision (25-29)

Qui que tu sois, homme, toi qui juges, tu es donc inexcusable. En effet, en jugeant les autres tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges tu agis comme eux. Nous savons que le jugement de Dieu contre ceux qui agissent ainsi est conforme à la vérité. Et penses-tu, toi qui juges les auteurs de tels actes et qui les fais aussi, que tu échapperas au jugement de Dieu?

la Bible, Romains 2.1-3

Ne jugez pas afin de ne pas être jugés, car on vous jugera de la même manière que vous aurez jugé et on utilisera pour vous la mesure dont vous vous serez servis.

la Bible, Matthieu 7.1
  1. discuter cette pensée de la Bible annotée: « On ne se sauve pas en jugeant les autres. » Et cet extrait: «Le jugement de Dieu est fonction de la vérité, et non de notre appartenance ou non à la nation juive. Lorsqu’on lit la liste des péchés en Romains 1.25-32, on doit reconnaître que tout homme a commis au moins l’un de ceux-ci.» (Wiersbe p.24)

Ou méprises-tu les richesses de Sa bonté, de Sa patience et de Sa générosité en ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à changer d’attitude?

la Bible, Romains 2.4
  1. à discuter: «Ce n’est pas le jugement de Dieu qui pousse les hommes à la repentance, mais Sa bonté. (…) La vraie foi qui sauve produit l’obéissance et une vie sanctifiée, même s’il y a des chutes passagères.» (Wiersbe p.24)

Par ton endurcissement et ton refus de te repentir, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour où Dieu révélera Sa colère et Son juste jugement. Il traitera chacun conformément à ses actes:

la Bible, Romains 2.5-6

refus de se repentir: littéralement « un coeur qui ne change pas de pensée », un coeur non repentant, qui ne change pas d’attitude, de dispositions morales

A Toi aussi, Seigneur, appartient la bonté, car Tu traites chacun conformément à ses actes.

la Bible, Psaume 62.13
  1. à discuter: «Les Juifs, par les bénédictions qu’ils ont reçues de Dieu, n’ont pas joui d’un traitement de faveur. Au contraire, ces bénédictions ont accru leur obligation d’obéir à Dieu et de Le glorifier. »» (Wiersbe p.24)

Bible annotée: « La des­ti­née fi­nale de l’­homme dé­pen­dra de sa va­leur mo­rale. Cette re­dou­table vé­rité n’est pas en contra­dic­tion avec la jus­ti­fi­ca­tion par la foi seule, car celle-ci conduit à la sanc­ti­fi­ca­tion »

à ceux qui, par leur persévérance à faire le bien, recherchent l’honneur, la gloire et l’incorruptibilité, Il donnera la vie éternelle; mais Il réserve Son indignation et Sa colère à ceux qui, par esprit de révolte, rejettent la vérité et obéissent à l’injustice. La détresse et l’angoisse atteindront tout être humain qui fait le mal, le Juif d’abord, mais aussi le non-Juif. La gloire, l’honneur et la paix seront pour tout homme qui fait le bien, le Juif d’abord, mais aussi le non-Juif, car devant Dieu il n’y a pas de favoritisme.

la Bible, Romains 2.7-11
  1. comment nous encourager à la persévérance à faire le bien, et éviter de tomber dans un esprit de révolte?

Tous ceux qui ont péché sans la Loi périront aussi sans la Loi, et tous ceux qui ont péché sous la Loi seront jugés au moyen de la Loi. En effet, ce ne sont pas ceux qui écoutent la Loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront déclarés justes.

la Bible, Romains 2.12-13
  1. au verset 13 il est question d’auditrices/teurs de la Loi puis de faiseuses/eurs de la Loi. Discuter cet extrait de la Bible annnotée: « En se conten­tant d’entendre lire la Loi, en la dé­pouillant de ses exi­gences les plus hautes, en la ré­dui­sant à quelques pré­ceptes de mo­rale vul­gaire, les Juifs ont pu s’i­ma­gi­ner qu’ils se­raient jus­ti­fiés par les oeuvres de la Loi; et beau­coup de chré­tiens ont par­tagé la même illu­sion »

« La jus­tice im­pu­tée au croyant en vertu de sa foi est le point de dé­part et la base de l’oeuvre du sa­lut; mais la sain­teté réa­li­sée en doit être le terme et le cou­ron­ne­ment: l’une est la porte d’en­trée dans l’é­tat de grâce; l’autre est la condi­tion du pas­sage de l’é­tat de grâce à l’é­tat de gloire. » Godet

Quand des non-Juifs qui n’ont pas la Loi font naturellement ce que prescrit la Loi, ils se tiennent lieu de Loi à eux-mêmes, bien qu’ils n’aient pas la Loi. Ils montrent que l’oeuvre de la Loi est écrite dans leur coeur, car leur conscience en rend témoignage et leurs pensées les accusent ou les défendent tour à tour. C’est ce qui paraîtra le jour où, conformément à l’Evangile que je prêche, Dieu jugera par Jésus-Christ le comportement secret des hommes.

la Bible, Romains 2.14-16

« La conscience est cette voix in­té­rieure qui ne cesse ja­mais en­tiè­re­ment de témoigner en fa­veur de la vé­rité et de la jus­tice, alors même que l’­homme par­vient à l’af­fai­blir, à l’obs­cur­cir, en lui ré­sis­tant, et à la faus­ser par ses so­phismes. » « Les pensées sont les conclu­sions que la rai­son tire des aver­tis­se­ments de la conscience » (Bible annotée)

  1. comment intégrer dans notre foi et dans notre vie au quotidien le fait que Dieu connaît toutes choses?

« La religion des Juifs était basée sur une bonne conduite morale extérieure, mais intérieurement, comment étaient leurs coeurs? Le réquisitoire de Jésus contre les pharisiens en Matthieu 23 illustre parfaitement ce principe. Dieu voit non seulement les oeuvres, mais aussi « les sentiments et les pensées du coeur » (Hé 4.12). » (Wiersbe p.25)

En effet, la Parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante que toute épée à deux tranchants, pénétrante jusqu’à séparer âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.

la Bible, Hébreux 4.12

Toi qui te donnes le nom de Juif, tu te reposes sur la Loi, tu places ta fierté dans ton Dieu, tu connais Sa volonté et tu discernes ce qui est important, car tu es instruit par la Loi. Tu es convaincu d’être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, l’éducateur des ignorants, le maître des enfants parce que tu possèdes dans la Loi l’expression de la connaissance et de la vérité.

la Bible, Romains 2.17-20
  1. que pouvons-nous dire des bienfaits de la Loi qui demeurent pour nous aujourd’hui, à la lumière du texte ci-dessus?

Toi donc qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas voler, tu voles! Toi qui dis de ne pas commettre d’adultère, tu commets l’adultère! Toi qui as les idoles en horreur, tu pilles les temples! Toi qui places ta fierté dans la Loi, tu déshonores Dieu en la transgressant! En effet, le nom de Dieu est blasphémé parmi les nations à cause de vous, comme cela est écrit.

la Bible, Romains 2.21-24

Et maintenant, quel intérêt ai-Je à voir Mon peuple capturé pour rien? déclare l’Eternel. Ses tyrans poussent des cris, déclare l’Eternel, et constamment, à longueur de journée, Mon nom est blasphémé.

la Bible, Esaïe 52.5
  1. à discuter (Bible annotée), en transposant à ce que nous vivons de nos jours: « Le nom de Dieu est blasphémé parmi les païens, parce qu’ils croient que Dieu ap­prouve les abo­mi­na­tions com­mises par les Juifs (Ézéchiel 36.20-23). »

Certes, la circoncision est utile si tu mets en pratique la Loi; mais si tu la violes, ta circoncision devient incirconcision. Si donc l’incirconcis respecte les commandements de la Loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas comptée comme circoncision? Ainsi, l’homme qui accomplit la Loi sans être circoncis physiquement ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses tout en ayant la Loi écrite et la circoncision?

la Bible, Romains 2.25-27

Voici quelle est Mon alliance, celle que vous garderez entre Moi et vous, ainsi que ta descendance après toi: tout garçon parmi vous sera circoncis. Vous vous circoncirez et ce sera un signe d’alliance entre Moi et vous.

la Bible, Genèse 17-10-11
  1. comment prier à partir de cette citation de la Bible annotée: « L’­homme s’obs­tine à pla­cer l’es­sence de la re­li­gion dans les oeuvres ex­té­rieures; tous les en­sei­gne­ments de l’Écri­ture le ra­mènent au de­dans, à l’être plu­tôt qu’au faire, parce que le pre­mier pro­duit tou­jours le der­nier, mais non l’in­verse. »

Le Juif, ce n’est pas celui qui en a l’apparence, et la circoncision, ce n’est pas celle qui est visible dans le corps. Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement, et la circoncision, c’est celle du coeur, accomplie par l’Esprit et non par la Loi écrite. La louange que reçoit ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

la Bible, Romains 2.28-29

Circoncisez donc votre coeur et ne vous montrez plus réfractaires. En effet, l’Eternel, votre Dieu, est le Dieu des dieux, le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, fort et redoutable. Il ne fait pas de favoritisme et n’accepte pas de pot-de-vin, Il fait droit à l’orphelin et à la veuve, Il aime l’étranger et lui donne de la nourriture et des vêtements.

la Bible, Deutéronome 10.16-18

Comment pouvez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres et qui ne recherchez pas la gloire qui vient de Dieu seul?

la Bible, Jean 5.44
  1. à discuter: « Ce contraste ab­solu: cher­cher la louange des hommes ou celle de Dieu, in­dique l’exacte me­sure de ce qui est ex­té­rieur ou in­té­rieur, vrai ou faux, vi­vant ou mort dans les oeuvres d’un homme » (Bible annotée)

« Le vrai Juif est celui qui a eu une expérience spirituelle intérieure, et non pas uniquement un opération physique extérieure. Aujourd’hui, on commet parfois la même erreur à propos du baptême, de la cène, ou même de l’appartenance à une Eglise. » (Wiersbe p.26)

%d blogueurs aiment cette page :