Bible, foi et soutien: Rm 13

Rencontre pour étudier la lettre de Paul aux Romains, chapitre 13.

Jeudi 18 mars à 20h00, en visioconférence sur https://unine.webex.com/meet/pierre-andre.lechot

ligne directrice pour notre étude suivie de la lettre aux Romains:

Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à entretenir la paix et à nous faire grandir mutuellement dans la foi.

la Bible, Romains 14.19

Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-Esprit!

la Bible, Romains 15.13

références: « Soyez justes » de Warren W. Wiersbe / Bible annotée en ligne


accueil

  • bénédiction

La tâche de l’amour est infinie. Plus l’amour est actif, plus il la voit grandir, car, inventif comme il l’est, il découvre incessamment de nouveaux objets à son activité.

Godet

En effet, le Royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.

la Bible, Romains 14.17
  • nouvelles des un-e-s et des autres
  • prière

étude du chapitre 13 de Romains, proposition de questions et textes

BA: « Après avoir donné au chrétien des préceptes qui sont relatifs à ses rapports avec Dieu, avec ses frères, avec ses ennemis, qui concernent, en d’autres termes sa vie religieuse et morale, l’apôtre lui prescrit son attitude vis-à-vis des autorités, sa conduite dans la vie civile : que toute personne (grec « toute âme », il s’agit d’un devoir qui incombe à tout homme et non pas seulement au chrétien) soit soumise aux autorités placées au-dessus de nous. »

  1. Discuter le lien entre les 2 textes cités ci-dessus (« bénédiction »), qui évoquent amour (citation de Godet), justice, paix et joie (Rm 14.17), et le premier verset du chapitre 13 de Romains qui évoque une soumission aux autorités; et que pensez-vous de cette citation de Wiersbe: « Dieu a établi le gouvernement humain parce que l’homme est pécheur et qu’il doit avoir une autorité au-dessus de lui. » (127) »:

Que chacun se soumette aux autorités qui nous gouvernent, car toute autorité vient de Dieu, et celles qui existent ont été établies par Dieu. C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.

la Bible, Romains 13.1-2

  1. Discuter cette citation de la Bible Annotée: « L’Évangile ne devait pas appeler les hommes à la révolte, les pousser à renverser brusquement l’ordre établi. Il devait agir comme le levain dans la pâte, (Matthieu 13.33) pénétrer peu à peu de sa saveur et de sa force divine l’humanité entière, et s’adapter, dans sa sainte spiritualité, à toutes les formes que peut revêtir la société. »

Il leur dit cette autre parabole: «Le Royaume des cieux ressemble à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine pour faire lever toute la pâte.»

la Bible, Matthieu 13.33

  1. Si vous aviez été, dans une époque heureusement révolue, magistrat-e avec pouvoir « de vie et de mort », quels autres passages de la Bible auriez-vous considéré pour compléter les deux versets ci-dessous, en vue de suivre le modèle de Jésus-Christ en toutes choses?

En effet, on n’a pas à craindre les magistrats quand on fait le bien, mais quand on fait le mal. Veux-tu ne pas avoir à craindre l’autorité? Fais le bien et tu auras son approbation, car le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, sois dans la crainte. En effet, ce n’est pas pour rien qu’il porte l’épée, puisqu’il est serviteur de Dieu pour manifester Sa colère en punissant celui qui fait le mal.

la Bible, Romains 13.3-4

BA: « Paul estime que tout pouvoir qui existe est institué par Dieu. Quelles que soient ses origines, par quelques moyens qu’il se soit établi, il est un fait providentiel, que Dieu a permis et voulu, et auquel le chrétien doit se soumettre (verset 3 et suivants). »

BA: « L’oeuvre bonne, c’est la pratique de ce qui est juste, légitime, utile à la société. L’oeuvre mauvaise, c’est le contraire. La première vaut à celui qui l’accomplit la louange des autorités. »

BA: « L’apôtre, dans tout ce passage, parle au point de vue de l’institution idéale et divine de l’autorité ; il se tait sur les cas trop fréquents où les magistrats sont loin de répondre aux intentions de Dieu et de se montrer dignes de leur auguste charge. »

« Même si nous ne pouvons pas toujours respecter celui qui gouverne, nous devons respecter sa fonction parce que le gouvernement a été institué par Dieu. A plus d’une reprise dans son ministère, Paul a eu recours à la loi romaine pour sauver sa vie et étendre son oeuvre. » (127)


  1. Discuter les versets suivants en lien avec cette citation de Wiersbe: « Tout citoyen est capable d’obéir à la loi par peur de la punition, mais un chrétien doit obéir par motif de conscience. » (128)

Il est donc nécessaire de se soumettre aux autorités, non seulement à cause de cette colère, mais encore par motif de conscience. C’est aussi pour cela que vous payez des impôts, car les magistrats sont des serviteurs de Dieu qui s’appliquent entièrement à cette fonction.

la Bible, Romains 13.5-6

BA: « Le chrétien se soumet, non par crainte du châtiment que l’autorité courroucée pourrait lui infliger, mais parce que la conscience lui fait un devoir de respecter l’ordre établi par Dieu. »

BA: « Le mot ministre désigne celui qui exerce une fonction publique et, dans le Nouveau Testament, une fonction d’un caractère religieux (Hébreux 8.2). De la même racine provient le mot liturgie. Paul s’applique à lui-même ce terme dans Romains 15.16. » « Les bienfaits de l’ordre, dans une société qui, préservée des horreurs de l’anarchie, jouit de la sécurité indispensable à son développement, sont aux yeux de tout bon citoyen un motif de supporter sans murmure les charges que lui impose l’État et en particulier de s’acquitter consciencieusement des contributions publiques. On voit par les écrits des Pères de l’Église combien, dans les premiers siècles, les chrétiens mettaient de soins à remplir ces devoirs, même envers une autorité païenne qui les persécutait. »


  1. Discuter les 4 versets ci-dessous, en lien avec le chapitre 13 de Romains:

Est-il juste, devant Dieu, de vous écouter, vous, plutôt que Dieu?

la Bible, Actes 4.19

Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.

la Bibles, Actes 5.29

Rendez donc à l’empereur ce qui est à l’empereur et à Dieu ce qui est à Dieu.

la Bible, Matthieu 22.21

Tu ne commettras pas de meurtre.

la Bible, Exode 20.13

  1. Noter comment les deux textes qui suivent donnent des indications concernant le comportement extérieur et les motivations intérieures de chacune et chacun; comment gérez-vous ce genre d’appels? qu’est-ce qui vous encourage et vous aide dans votre cheminement?

Rendez à chacun ce qui lui est dû: l’impôt à qui vous devez l’impôt, la taxe à qui vous devez la taxe, le respect à qui vous devez le respect, l’honneur à qui vous devez l’honneur.

la Bible, Romains 13.7

A cause du Seigneur, soumettez-vous à toutes les institutions établies parmi les hommes: soit au roi parce qu’il est au-dessus de tous, soit aux gouverneurs parce qu’ils sont envoyés par lui pour punir ceux qui font le mal et approuver ceux qui font le bien. En effet, c’est la volonté de Dieu qu’en pratiquant le bien vous réduisiez au silence l’ignorance des hommes dépourvus de bon sens. Comportez-vous en hommes libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté mais en agissant au contraire comme des serviteurs de Dieu. Respectez chacun, aimez les frères et soeurs, craignez Dieu, honorez le roi.

la Bible, 1 Pierre 2.13-17

BA: « Le mot que nous rendons par impôt est la contribution directe, exigée de chaque citoyen, la capitation. Le péage désigne les contributions indirectes, prélevées sur les objets, les articles de consommation, etc. »


  1. Discuter le passage ci-dessous en lien avec cette citation de Wiersbe: « Aimez-vous les uns les autres » est le principe de base de la vie chrétienne. C’est le « commandement nouveau » que nous a donné le Christ (Jean 13.34). Lorsque nous aimons, il n’est besoin d’aucune loi, car l’amour accomplit toute la Loi! »

Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres a accompli la Loi. En effet, les commandements: Tu ne commettras pas d’adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne porteras pas de faux témoignage, tu ne convoiteras pas, ainsi que tous les autres, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’amour ne fait pas de mal au prochain; l’amour est donc l’accomplissement de la Loi.

la Bible, Romains 13.8-10

L’amour que nous donnons n’est pas perdu pour nous ; Il se multiplie en se donnant.

Augustin

BA: « Le commandement relatif à l’adultère est mis avant celui qui interdit le meurtre. Il en est de même dans : Marc 10.19 ; Luc 18.20 ; Jacques 2.11 et dans certains manuscrits de la version grecque de l’Ancien Testament. Paul n’a probablement pas fait cette inversion avec intention. »

« la Bible n’interdit pas l’emprunt ou les transactions financières avec intérêts. Ce que la Bible interdit, c’est d’imposer des intérêts trop élevés, de voler un frère ou de ne pas payer ses dettes (voir Exode 22.25-26 et Néhémie 5.1-11). » (129)

« Dans ce passage, Paul met l’accent sur le noeud du problème: le coeur humain. C’est parce que le coeur de l’homme est pécheur que Dieu a établi le gouvernement. Mais les lois ne peuvent changer le coeur; le coeur de l’homme est toujours égoïste et il ne peut être changé que par la grâce de Dieu. » (129)


  1. Discuter la suite de notre lecture à la lumière de ce résumé proposé par Wiersbe concernant le mouvement global du chapitre 13 de Romains: « Nous avons déjà bien cheminé dans l’examen des raisons pour lesquelles nous devons obéir aux lois. Nous sommes partis de la peur, ensuite nous avons parlé de la conscience, puis de l’amour et nous en arrivons maintenant à Jésus-Christ. L’accent est mis sur le retour imminent du Christ. Etant Ses serviteurs, nous voulons être trouvés fidèles lorsqu’Il reviendra. » L’accomplissement de notre salut est proche! Le jour se lève! C’est pourquoi soyons prêts! » (129)

Cela est d’autant plus important que vous savez quel temps nous vivons: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous qu’au moment où nous avons cru. La nuit est bien avancée, le jour approche. Débarrassons-nous donc des oeuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière.

la Bible, Romains 13.11-12

BA: « Car maintenant le salut est plus près de nous… Par le salut, l’apôtre entend ici notre complet et définitif affranchissement du péché et de toutes ses conséquences qui sera l’effet du retour glorieux du Seigneur. » « D’après Romains 8.23-24 « nous sommes déjà sauvés », mais « en espérance », car nous attendons encore « la rédemption de notre corps ». »

BA: « C’est sur ce passage (versets 11-14) que tombèrent les preux d’Augustin, quand une voix lui fit entendre cet ordre répété : « Prends et lis ! » Par cette exhortation de Paul fut allumée la plus vive lumière que le Seigneur ait fait luire sur la terre depuis le siècle des apôtres jusqu’à celui des Réformateurs. »

« Se revêtir de Christ, c’est devenir semblable à Lui, recevoir par la foi tout ce qu’Il nous réserve pour chaque jour. » (130)

Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, enfilons la cuirasse de la foi et de l’amour et ayons pour casque l’espérance du salut.

la Bible, 1 Thessaloniciens 5.8

  1. Que signifie pour vous « se revêtir du Seigneur Jésus-Christ » ou « être revêtu-e de Christ » (Ga 3.27) ou « se revêtir de l’homme nouveau, créé selon Dieu » (Eph 4.24, Col 3.10)?

Conduisons-nous honnêtement, comme en plein jour, sans orgies ni ivrognerie, sans immoralité ni débauche, sans dispute ni jalousie. Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de votre nature propre pour satisfaire ses convoitises.

la Bible, Romains 13.13-14

BA: « Quel contraste entre les vices grossiers qui étaient la vie habituelle de beaucoup de païens (verset 13) et cet ordre : Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ ! » « Cette image est souvent employée par Paul (Galates 3.27 ; Éphésiens 4.24 ; Colossiens 3.10) ; elle est empruntée à l’Ancien Testament (Ésaïe 61.10 ; Psaumes 132.9). Christ s’unit à nous plus étroitement que le vêtement ne s’unit au corps. Il nous pénètre de Son esprit ; c’est Lui qui vit, pense aime, agit en nous. C’est là « revêtir l’homme nouveau, qui se renouvelle selon l’image de Celui qui l’a créé » (Colossiens 3.10). »


%d blogueurs aiment cette page :