prières pour Neuchâtel (1er mars) et exemple de David dans le désert (14)

En ce premier mars 2020 nous lisons une partie de la Constitution de la République et Canton de Neuchâtel:

Le peuple du canton de Neuchâtel, conscient de ses responsabilités à l’égard de la personne humaine, de la communauté, de l’environnement naturel et des générations futures, respectueux de la diversité des cultures et des régions, soucieux d’assurer, autant qu’il dépend de lui, la liberté, la justice, la paix et la prospérité dans un ordre démocratique et d’aménager une collectivité vivante, unie, solidaire et ouverte au monde, se donne la Constitution qui suit:

Art. 16   

1. Toute personne a le droit de choisir librement sa religion et ses convictions philosophiques et de les professer individuellement ou collectivement.

2. Toute personne a le droit d’appartenir à une communauté religieuse et d’accomplir un acte ou de suivre un enseignement religieux. Nul ne peut y être contraint.

Nous exprimons notre reconnaissance pour les conditions de vie en terres neuchâteloises et nous prions pour les autorités des communes et du Canton.

J’encourage donc avant tout à faire des demandes, des prières, des supplications, des prières de reconnaissance pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille, en toute piété et en tout respect. Voilà ce qui est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, Lui qui désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. En effet, il y a un seul Dieu et il y a aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes: un homme, Jésus-Christ, qui s’est donné Lui-même en rançon pour tous.

la Bible, 1 Timothée 2.1-6

Nous nous préparons à la lecture d’un Psaume qui évoque des circonstances de vie difficiles:

  • à quoi fait penser l’expression “traversée du désert”?
  • qu’est-ce qui peut être difficile, asséchant, de nos jours?

La « traversée du désert » peut évoquer la période de l’Exode où le peuple Juif a fui l’Égypte avec Moïse. Dans le langage courant, on pense à un moment difficile dans la vie d’une personne.

Nous lisons la description de la situation tendue que connaît David, désigné pour être le futur roi d’Israël, mais pour le moment menacé de mort par le roi Saül.

David habita dans le désert, dans des endroits escarpés, et il resta sur la montagne dans le désert de Ziph. Saül le cherchait toujours, mais Dieu ne le livra pas entre ses mains.

la Bible, 1 Samuel 23.14

Nous lisons aussi le verset 15, puis les versets 25 à 28 de ce même chapitre. La situation était extrêmement tendue pour David, délivré « in extremis » de la menace.

Lecture: Psaume 63

Impressionnant de considérer que Dieu veut être notre refuge fort et aussi notre “doux” protecteur. Nous nous arrêtons en particulier sur le verset 8:

Oui, Tu es mon secours, et je crie de joie à l’ombre de Tes ailes.

la Bible, Psaume 63.8

Et nous comparons ce passage avec d’autres textes de la Bible:

Oui, Tu es pour moi un refuge, une tour fortifiée, en face de l’ennemi. Je voudrais habiter éternellement dans Ta tente, me réfugier sous l’abri de Tes ailes.

la Bible, Psaume 61.4-5

Combien de fois J’ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu!

la Bible, Matthieu 23.37

Nous chantons le JEM 228 « avec des cris de joie », qui reprend les paroles du Psaume 63, notamment: « je connais le bonheur à l’ombre de Tes ailes car Tu es mon secours Ta droite me soutient »

La Bible parle beaucoup de désert, lieu de solitude et de difficulté, mais aussi lieu de silence, de recueillement et de révélation. L’eau y est précieuse. La Bible en parle également beaucoup: liquide indispensable à la vie, l’eau symbolise la vie spirituelle.

Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, debout, s’écria: «Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi et qu’il boive. Celui qui croit en Moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a dit l’Ecriture.» Il dit cela à propos de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en Lui. En effet, l’Esprit Saint n’avait pas encore été donné parce que Jésus n’avait pas encore été élevé dans Sa gloire.

la Bible, Jean 7.37-39

Nous chantons l’ancien chant JEM 72 « torrents d’amour et de grâce ». C’est une traduction du chant gallois Dyma Garyad que Ruben Saillens a réalisée après un séjour au Pays de Galles: il avait été bouleversé par le développement de la vie spirituelle en ce lieu et en ce temps.

Nous nous encourageons à poursuivre nos chemins, en comptant sur Dieu qui veut nous remplir de Son Esprit, nous donner force et sagesse.

L’Eternel se tourna vers lui et dit: “Va avec la force que tu as et délivre Israël de l’oppression de Madian. N’est-ce pas Moi qui t’envoie?”

la Bible, Juges 6.14

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :